Régime AIP simplifié

Le régime AIP (faisant partie du protocole AIP) peut être très challengeant pour certaines personnes, et parfois, il n’est pas nécessaire d’aller aussi loin dans les restrictions, d’où le régime AIP simplifié.

Pour rappel, le but du protocole alimentaire AIP est d’éliminer pendant la première phase les aliments pouvant favoriser une réaction auto-immune. Au bout de quelques semaines/mois, les aliments sont réintroduits par catégories et selon un protocole précis adapté.

Régime alimentaire AIP simplifié

L’alimentation AIP simplifiée peut être mise en place:

  • Lorsque la restriction alimentaire est trop importante ;
  • Si l’éviction stricte de nombreux aliments n’est pas bénéfique pour plusieurs raisons. (perte de poids importante liée à un échec de couvrir ses besoins nutritionnels par dégouts de certains aliments à forte densité nutritionnelle à inclure dans le protocole AIP; sociabilité*) ;
  • Difficultés à s’approvisionner en aliments à inclure pendant le protocole AIP

 

*Le protocole AIP ne restreint pas uniquement à l’alimentation, mais insiste aussi sur les bienfaits de la connexion (avec les autres mais aussi avec la nature et soi-même). Or, avoir un régime alimentaire différent peut isoler, notamment si le support des proches n’est pas au RDV.

 

Le protocole « de base » reste le plus complet, mais quand la mise en place de ce dernier n’est pas compatible avec la situation ou que le degré de restrictions ne semble pas nécessaire, alors le protocole alimentaire AIP simplifié/modifié peut être une excellente alternative. En cas de maladie inflammatoire chronique de l’intestin, débuter par la version simplifiée est plus rapide et peut permettre d’obtenir des résultats plus rapidement.

Il est également possible de débuter par le protocole alimentaire simplifié et d’aller plus loin au besoin avec la mise en place du protocole AIP complet.

 

régime AIP modifié simplifié

 

Régime AIP modifié, les aliments à éviter

Voici la liste des aliments à éviter pendant la phase une d’éviction du protocole AIP simplifié :

  • Céréales à l’exception du riz : Orge, boulgour, maïs, blé dur, épeautre, fonio, kamut, millet, avoine, seigle, sorgho, épeautre, teff, triticale et blé et les produits qui en sont dérivés.

 

  • Gluten : Orge, boulgour, épeautre, seigle, blé et aliments dérivés de ces ingrédients.

  • Produits laitiers à l’exception du ghee : Beurre, babeurre, beurre clarifié, fromage, fromage cottage, crème, fromage à la crème, caillé, isolats protéiques de lait, crème épaisse, glace, kéfir, lait, crème aigre, petit-lait, isolat protéique de petit-lait, crème fouettée et yaourt.

  • Œufs : Œufs de poule, œufs de canard, œufs d’oie, œufs de caille ou tout autre type d’œuf.

  • Solanacées (y compris les épices dérivées de celles-ci) : Ashwagandha, poivrons, piments de Cayenne, physalis, aubergine, groseilles, baies de goji, piments, paprika, pommes de terre, tamarillos et tomates. Le tabac est également interdit.

  • Soja : Edamame, miso, natto, tamari, tempeh, tofu ou autres produits dérivés du soja (y compris fromage de soja, lait de soja, protéine de soja, glace au soja, sauce, et autres).

  • Fruits à coque et cacahuètes (y compris les ingrédients dérivés de ceux-ci) : Amandes, noix du Brésil, noix de cajou, châtaignes, noisettes, noix de macadamia, cacahuètes, noix de pécan, pignons de pin, pistaches ou noix.

  • Édulcorants : Acésulfame potassium, aspartame, érythritol, mannitol, néotame, saccharine, sorbitol, stévia, sucralose et xylitol.

  • Produits chimiques et ingrédients alimentaires transformés : Acrylamides, colorants alimentaires artificiels, arômes artificiels et naturels, protéines autolysées, huile végétale bromée, émulsifiants (carraghénane, gomme de cellulose, gomme de guar, lécithine, gomme xanthane), protéine végétale hydrolysée, acide phosphorique, propylène glycol, protéine végétale texturée, graisses trans (huile végétale partiellement hydrogénée, huile hydrogénée), extrait de levure et tout ingrédient portant un nom chimique non reconnu.

  • Alcool : Bière, alcool fort, hydromel, vin ou produits similaires.

 

L’AIP modifié inclut le riz, les pseudo-céréales (quinoa, sarrasin), le ghee, les légumineuses (sauf le soja) et les graines comme les graines de courge et de tournesol et y compris le café et le cacao.

 

Vous vous demandez si l’AIP simplifié peut être adapté à votre situation ? Contactez-moi pour en discuter !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez GRATUITEMENT l'extrait du guide sur le régime pauvre en FODMAPs
Et recevez chaque mois la Newsletter mensuelle
0 Partages
Partagez
Partagez