« Pain » sans gluten, pauvre en FODMAP au panais

Ne vous inquiétez pas, vous ne réalisez même pas qu’il y a des légumes à l’intérieur de votre pain ! Le panais rend le pain plus moelleux tandis que les graines y apportent un peu de craquant.

 

Ingrédients

    • 9 CS d’eau chaude
    • 1 CS de psyllium
    • 80 g de graines de tournesol, de préférence trempées de la veille*
    • 180 g de panais finement râpés
    • 50 g de farine d’amande (ou d’amande en poudre)*
    • 80 g de farine (j’utilise 50 g de sarrasin et 30 g de sorgho)
    • 1 cc de levure ou de bicarbonate de soude
    • 1 pincée de sel de mer
    • 1 œuf

 

*Si vous suivez un régime pauvre en FODMAPs, utilisez 20g de graine de tournesol, 20g de macadamia, 10g de noix du Brésil et 10g de cacahuètes. La poudre d’amande ne pose pas de problème si vous ne dépassez pas 24g/portion. A partir de 48g la teneur en GOS est élevée.

 

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez l’eau et le psyllium. Laissez gonfler pendant 5 minutes.

Entre-temps, faites griller les graines de tournesol à sec pendant 3 à 5 minutes. Pelez les panais et râpez-les finement (plus c’est fin mieux c’est). Mélangez les graines, les panais râpés, les farines, le bicarbonate de soude, le sel et l’œuf et mélangez bien. Rajoutez le mélange d’eau et de psyllium.

Versez la pâte dans un moule, ou sur une formez un pain sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 30 minutes jusqu’à ce que votre pain soit ferme.

 

Servez ce pain soit avec une purée d’oléagineux, ou pour des tartines salées (je préfère cette option), avec du fromage de cajou, de l’avocat du, houmous et des tomates cerise. J’aime aussi utiliser ce pain pour des mouillettes à tremper dans un oeuf à la coque.

 

 

 

 

 

Téléchargez maintenant votre guide GRATUIT
12 astuces pour améliorer votre digestion et être moins ballonné

0 Partages
Partagez
Partagez