Message d’espoir de Dora Moutot

Post de Dora Moutot, journaliste, auteure du livre A fleur de pet et du documentaire Comment j’ai hacké mes intestins

 

Posté sur Facebook en avril 2022

« Bonjour à toutes et tous.

Je voulais vous donner ESPOIR.

Vous savez à travers mon livre « à fleur de pet » et mon docu « comment j’ai hacké mes intestins », que j’ai été très malade des intestins (sibo + colon irritable + intolérances + constipation) pendant plus de 10 ans.

Et bien, je vais mieux. Je souffre tout de même encore désormais d’une constipation terminale.

Il y a des jours avec et des jours sans.

Mais après 10 ans à utiliser des lavements TOUS LES JOURS DE MA VIE (une à deux fois par jour sinon ça allait pas), ça fait 2 mois que j’arrive à aller aux toilettes naturellement.

Il y a encore des jours ou ça bloque, et je dois avoir recours à des lavements, mais comparé à TOUS les jours de ma vie, l’amélioration est incroyable.

J’ai guéri du SIBO. Je pensais ne jamais etre capable de dire ça. Mais c’est une réalité. Je ne ballonne plus comme une dingue après les repas. Je n’ai plus des gaz toutes les minutes de la journée. Je n’ai plus d’inflammation, sauf quand je stocke les selles trop longtemps à cause de la constipation (migraines bonjour).

Je remange de TOUT. Oui, meme de l’ail, meme des onions, et j’apprécie meme les épices car ça m’aide pour la constipation. Je mange du gluten aussi. Adieu le régime fodmaps.

J’ai guéri le SIBO en tentant un million de trucs. Tout est dans mon livre. Antibio, plantes (merci aux plantes), et régimes (le carnivore a été très bénéfique pour moi pendant un temps).

Aujourd’hui, ma constipation terminale est en lien avec un problème nerveux et pelvien. J’ai compris plein de choses en continuant à chercher. A force de pousser pour faire caca, je me suis crée une rectocèle. C’est une sorte de poche interne au niveau rectum ou les selles se coincent. Donc il y a maintenant un soucis pelvien.

Et j’ai un problème avec les muscles du rectum. Les médecins appellent ça un « anisme » (ils disent que ça ce soigne avec un biofeedback, mais j’ai essayé et perso j’ai trouvé ça nul).

J’ai continué à faire des recherches, certains nerfs ne font pas le taff et n’envoient pas le signal pour que mon muscle du rectum fasse le taff pour évacuer. J’ai très mal dans le bas du dos, au niveau du sacrum et tout est en lien. (j’ai télécharger des applications qui permettent de voir tous les nerfs du corps, les muscles, fascia etc et j’ai regardé les liens entre les endroits)

Ces nerfs du rectum sont liés directement au sacrum. Bref, pour moi aujourd’hui, la solution réside donc dans aller chercher de l’aide avec un professionnel de la zone pelvienne: kiné, osthéo, chiro…

Et je me dirige en plus vers la médecine chinoise. Car il s’agit bien d’un manque d’énergie vitale dans le bas du corps qui m’empeche de pousser correctement, la connection se fait pas, et par conséquent leur théorie du « chi », et de l’energie vitale me parle. L’acuponcture m’aide. La phytothérapie aussi et l’alimentation (plante séné, gingembre à foison, enzyme papaye et ananas, beaucoup de citron, etc..et manger épicé)

La réalité c’est que je suis aussi partie vivre en Asie quelque temps, à la plage, loin de tout. Et j’ai ralenti ma vie. Loin du stress, de la pollution, avec une maxi dose de vit D avec le soleil.

J’ai fait beaucoup de massages aussi.

Je pense aussi avoir eu quelques prises de consciences sur certains traumatismes de ma vie, de mon enfance.

C’est pas encore parfait, je me tord encore dans tous les sens pour réussir à sortir les selles tous les matins, et ça se fait pas en un coup, parfois je dois y aller 3 fois dans la matinée, ça se vide pas toujours bien, mais je sens que la guérison est possible…..

J’espère ne pas faire de rechute….

On verra.

Le chemin a été long, très long, mais je commence à voir le bout du tunnel. Je n’ai jamais laché. Je vais, je VEUX guérir avec un point FINAL. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez GRATUITEMENT l'extrait du guide sur le régime pauvre en FODMAPs
Et recevez chaque mois la Newsletter mensuelle

0 Partages
Partagez
Partagez