Le Business des régimes

« J’ai perdu 35kg grâce à Comme j’aime ». Cette phrase, tout le monde qui écoute la radio ou regarde la TV l’a entendu au moins une fois. Ces régimes vous promettant une perte de poids rapide fleurissent à tous les coins de rues. En France, on estime que 2 femmes sur 3 ont déjà fait un régime dans leur vie…ça fait un sacré marché !! Pourtant, on le sait, la majorité des gens reprenne du poids, laisse passer un temps, et refont des régimes…. Pourquoi s’acharner sur des choses qui NE FONCTIONNENT PAS ?!

 

Quand on sort de l’école, en tant que diététicienne nutritionniste, on sait que ça va être difficile de trouver un poste. « Pourtant ça embauche ! Avec tous ces régimes et la population en surpoids  ou obèse, il y a du travail ! » nous dirait-on. Alors oui, dans des centres comme NaturHouse, ou Comme j’aime, il y en a des postes à pourvoir. Mais jamais, non jamais, je ne voudrais travailler là-bas. Pourquoi ? Car je trouve les méthodes aberrantes !! « Pourtant ça marche, je connais Mme X qui a perdu 30 kg … » etc.… Pas besoin d’avoir fait BAC+3 pour comprendre que quand on donne des repas à 1500kcal à une personne dont les besoins se situent à 2000kcal, elle va à coup sûr perdre du poids !!

Les cas où l’on prescrit des régimes hypocaloriques sont assez rares, et les patients doivent être bien suivis.

« Mais je le suis, on m’appelle régulièrement pour prendre de mes nouvelles ».

Bien sûr qu’ils vous appellent !! Vous leur rapporter gros, ils ne veulent pas perdre une cliente ! Ah oui, car pour eux vous êtes une cliente. Pour les diététiciens nutritionniste, vous êtes des patients.

Dites-moi, pendant ce genre de consulte, que vous demandent-ils ? Votre poids, comment ça va, prenez-vous bien tous les repas … ? Vous demandent-ils un bilan sanguin pour vérifier que vous n’êtes pas carencé ? Vous demandent-ils combien d’heure et quelle type d’activité physique pratiquez-vous ? Est-ce qu’ils se préoccupent de savoir comment vous vivez votre perte de poids, comment cela se passe avec votre entourage… Je ne crois pas non, car pour eux, votre santé ne compte pas, seul la perte de poids et « l’efficacité » de leur méthode importe. L’argent d’abord, l’humain, on verra plus tard.

Je tiens à préciser que bien que je critique la méthode Comme j’aime, je n’ai rien contre leurs créateurs. Ce sont d’excellents business man and woman qui ont senti le filon. Ils savent comment, par le biais de pub, de marketing à haute dose, attirer le consommateur sur un sujet qui parle à beaucoup : perdre du poids.

Notre société prône la minceur, et ils surfent sur la vague.

Il ne faut pas oublier qu’ils savent vous rendre totalement dépendant du système en vous fournissant tous les repas tout prêt, vous ne saurez plus cuisiner ! Et vos enfants, vous pensez que vous voir réchauffer des barquettes au micro-onde les aidera à savoir ce qu’est une alimentation équilibrée ?! Pour moi, l’importance est de prendre conscience de ce que l’on mange et d’être à l’écoute de son corps afin de déterminer ce dont il a besoin et ce qu’il supporte ou non.

 

« Pourtant, les pubs sont basés sur des témoignages, c’est que ça marche ! »

Alors oui, je ne vais pas le cacher, beaucoup de clients perdent du poids. Mais à quel prix et pour combien de temps ?

Lorsque l’on donne à son corps moins de calories qu’il en a besoin, il se met en « mode réserve ». C’est-à-dire qu’il va faire en sorte d’utiliser moins d’énergie qu’avant, le métabolisme basal diminue. Cela signifie que la dépense énergétique au repos va diminuer. C’est pour cela que l’on a une période après perte de poids de stagnation : le corps s’est adapté. On peut demander presque tout au corps, il s’adapte, mais parfois, contre votre santé.

Si l’on veut continuer à perdre du poids, et bien, il faudra encore baisser les apports caloriques ! Etc. etc.… Si vous avez fait le choix de vous passer du plaisir de manger, de passer du temps en famille ou avec des amis autour d’un bon repas, de vous offrir une glace face à la mer un bel après-midi  d’été, c’est votre choix. Mais franchement, pourquoi ? Il existe d’autres solutions ! Alors ok il faudra faire des efforts, notamment pratiquer une activité physique. Mais cela vous apportera beaucoup plus  au niveau du bien- être, mental comme physique croyez-moi !

Reprenons le cas de Madame X qui a perdu beaucoup de poids. Très contente, elle s’autorise des écarts et  « bam », elle reprend très vite. Pourquoi ? Tout simplement parce que le corps a peur de manquer -vous lui avez foutu les trouilles avec votre régime ! La période de restriction, il en a peur, et le corps préfère faire ses réserves au cas où vous ne lui donneriez pas assez à manger de nouveau. C’est pour ça que l’on reprend très vite après un régime. Psychologiquement, c’est dur de se priver tous les jours, et la majorité « craque », et augmente ses apports alimentaires. Or, comme le métabolisme de base a diminué (votre corps a besoin de moins de calories au repos pour fonctionner), si vous augmentez de nouveau vos apports, votre corps va stocker car il n’aura pas besoin de ses calories pour fonctionner, il a su s’adapter.  Si Madame X arrête les petits plats de Comme j’aime, et bien elle reprendra du poids.

 

Et Naturhouse, est-ce « mieux » ?

Ce concept, d’origine espagnol, est basé sur « un bilan hebdomadaire en boutique avec un diététicien diplômé qui élabore un plan de rééquilibrage alimentaire, auquel sont associés des compléments alimentaires aux noms évocateurs (Fluicir, Levanat, Fibroki…) à base de plantes, de fruits, de légumes, de vitamines et de minéraux. Le tout élaboré et vendu par Natur House. Objectif : une perte de poids en douceur, entre 600 grammes et 1 kilo par semaine. Le client ne paie de son côté que les compléments alimentaires (environ 40 euros par semaine).

Point positif, un professionnel de santé vous guide. Le problème, c’est que le diététicien dans ce cas, devient aussi un commercial : il doit vous vendre un certain nombre de produits. Il n’a pas vraiment le choix, son salaire dépend de ses ventes. Il fallait me prévenir, j’aurai fait un BAC pro commerce !!!

Je suis allée sur leur site et dans leur rubrique « bilan complet » on a la définition suivante : Votre objectif de perte de poids est défini, votre plan diététique (rééquilibrage alimentaire) est mis en place et vos compléments alimentaires à base de plantes, fruits, légumes, vitamines et minéraux sont adaptés.

???!!! Depuis quand avons-nous obligatoirement besoins de compléments alimentaires pour maigrir ?

Ce qui m’a le plus surpris, c’est qu’ils proposent leur propre édulcorant. J’avais justement lu une étude le matin sur les édulcorants et j’avais surligné une phrase : « Les données portant sur plus de 6 000 femmes […] et suivies pendant 18 ans, montrent une relation entre l’utilisation de ces édulcorants de table et le risque de développer un diabète. Par rapport aux femmes en consommant  « jamais ou rarement », celles qui en consomment « toujours ou presque toujours » ont un risque de diabète augmenté de 80%. »

De plus, on pense que certains édulcorants comme l’aspartame pourraient être néfaste à l’organisme. Pour ma part, un élément de synthèse n’est jamais très sain, surtout lorsque son rôle est de sucrer sans calories pour des personnes n’ayant pas de problème de santé particulier.

Intéressée par le type de compléments alimentaires qu’ils pouvaient proposer, je me suis rendue sur le site. En voici un extrait :

Fiole Levanat

Le Levanat est THE complément phare de NH, il agit surtout sur la masse graisseuse abdominale grâce à ses deux plantes stars qui sont l’artichaut et le radis noir.

Ces deux plantes ont une action cholérétique (grâce notamment au principe actif de l’artichaut qui est la CINARINE) cela veut dire qu’elles augmentent le volume biliaire pour mieux digérer les graisses et réduire le taux de cholestérol sanguin. De plus elles ont un léger effet laxatif et diurétique (pour combattre la constipation et la rétention d’eau). 

Elles permettent de détoxifier le foie lors des périodes un peu trop festives ( Noel , pâques , vacances) idéal pour se détoxifier et perdre de la masse graisseuse abdominale.

La boîte dure 1 semaine et elle coûte en France 29.33 euros.

 Le goût artichaut du Levanat n’est pas très bon, un conseil : le mettre au frigo et rajouter un jus de citron dedans pour atténuer l’amertume du goût !

Cette « Fiole », comme si c’était un produit magique, aurait un pouvoir extraordinaire grâce à l’artichaut et le radis noir qui auraient une action cholérique.

Qu’est-ce qu’une action cholérique ? La définition scientifique est : se dit d’une substance qui stimule la sécrétion biliaire… et non qui réduit le cholestérol ! Si c’était vraiment le cas, vous croyez qu’il y aurait encore à l’heure actuelle des gens souffrant d’hypercholestérolémie ?!

 

«  Ok, mais elle permet de faciliter le transit au moins »

Cette « fiole », utile pour un léger effet laxatif ? Consommer 1 cuillère à soupe de psyllium dans le cadre d’une alimentation équilibrée, et revenez me voir. Pas besoin de dépenser 30€ pour une « fiole » !

Certes certains compléments ont des effets prouvés sur l’organisme, comme l’artichaut et le radis noir cité ici, qui aident le foie dans ses fonctions de détox. Je suis pour le recours aux plantes et à la micronutrition lorsque cela est nécessaire, mais il ne faut pas faire croire que certains produits sont des solutions miracles et indispensables.

 

Source: guide-nutrition

Les autres types de régimes

Vous avez surement entendu parler du régime Dukan. Vous savez, le régime ultra protéiné où l’on doit consommer des œufs, fromage blanc et blanc de dinde le matin ! Saviez-vous que ce « médecin » a été radié de l’Ordre des médecins? Attention, ce n’était pas à cause du régime qu’il proposait. Pour la petite histoire, il  avait déjà été mis en garde par ses confrères pour diverses raisons, mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est sa proposition d’option « anti-obésité » au baccalauréat. En effet, il souhaitait que l’on donne des points supplémentaires aux étudiants restant dans la fourchette de poids normale entre la 1ere et la terminale… Ça vous choque ? Moi oui.

Bref, mangez hyper protéiné et vous maigrirez, c’est vrai. La forte réduction de glucides et de lipides oblige le corps à puiser dans ses réserves de graisses pour faire fonctionner ses muscles. En parallèle, le corps va produire de l’acide cétonique qui devra être filtré par les reins, qui devront par conséquent, travailler davantage. Un état de cétose va vite s’installer et porter atteinte aux reins et au foie.

De plus, les protéines en excès doivent être transformées par le foie en glucides et en lipides. La désamination des acides aminés, indispensable pour ces transformations, demande un travail important au foie et libère une molécule très toxique, l’ammoniac. Cette molécule doit être rapidement éliminée par les reins pour éviter d’empoisonner les cellules de notre corps. Les reins doivent donc également effectuer un travail important. Le foie et les reins étant deux organes très vascularisés, les régimes hyper protéinés obligent le cœur à augmenter son activité afin que l’organisme gère les excès de protéines.

De plus, comme vu dans les articles sur la viande et le calcium, les protéines se trouvent en grande quantité dans des aliments acidifiant notre organisme. Cela induit une déminéralisation de notre corps qui peut être encore plus grave si l’on  consomme très peu d’aliments alcalinisant comme les légumes, interdits dans la « phase d’attaque » de ce régime. Une acidification engendre de nombreux problèmes comme des tendinites chroniques.

J’ajouterai au passage que dans ce type de régime déséquilibré, il y a un grand risque de manque de fibres, de certaines vitamines, et d’un excès de sodium dû à la consommation de charcuterie et de fromage.

Etes-vous  prêt à maigrir au gré de votre santé ? Vouloir perdre quelques kilos lorsque l’on est en surpoids est souvent un plus pour vote santé. Mais adopter un régime néfaste pour le corps est totalement absurde. Sans compter que selon l’ANSES, 80% des personnes ayant suivi ce genre de régime ont repris le poids perdu.

Je ne peux pas détailler tous les régimes amaigrissant, mais il en existe des dizaines :

weight watcher, basé sur une méthode de points

– le régime des groupes sanguins où certains aliments sont à bannir ou à privilégier selon son groupe sanguin

– le forking, seule la fourchette est autorisée (non ce n’est pas une blague, cela existe vraiment)

Si ce sujet vous intéresse, je me suis amusée à détailler 10 régimes à la mode dans cet article

 

Conclusion

S’il vous plait, si vous souhaitez perdre du poids, voyez une diététicienne ou un diététicien nutritionniste. Ne jouez pas avec votre corps, on en n’a qu’un, alors prenez en soin. L’alimentation et l’activité physique sont aussi importants l’un et l’autre, et si vous voulez des résultats, les « fioles » ne suffiront pas. Inscrivez-vous dans un club de sport que vous aimez, apprenez le gout de l’effort, lisez les étiquettes, mangez vrai et le plus possible végétal… sont les ingrédients de la recette miracle.

 

 

 

 

Téléchargez gratuitement l'extrait de mon ebook sur le régime pauvre en FODMAPs (recettes inclues)
We respect your privacy.

 

 

 


Sources :

  • Fagherazzi G et col.Ann Nutr Meta 2017. DOI : 10.1159/000458769

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez maintenant votre guide GRATUIT
12 astuces pour améliorer votre digestion et être moins ballonné

2 Partages
Partagez2
Partagez