Les diabètes

Vous connaissez surement les diabètes de types 1 et 2, et peut-être entendu parler du diabète gestationnel. Ce ne sont pas les seuls, il en existe d’autres, plus rares et donc moins connus.

.

On peut classer les différents diabètes selon leur cause en deux catégories  :

  • Ceux causés par une perte de l’habilité du pancréas à produire de l’insuline
  • Ceux causés par une résistance à l’insuline

Pour compliquer un peu la chose, un diabète causé par une résistance à l’insuline peut conduire à une production insuffisante d’insuline par le pancréas, et vice versa : un déficit de production d’insuline peut développer une insulino-résistance.

Le point commun de tous ces diabètes est la définition même de cette pathologie : ils sont tous traduits par un taux de sucre sanguin trop élevé.

 

Les différents diabètes :

  • Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune où le système immunitaire s’attaque aux cellules productrices d’insuline. Le glucose ne peut pas entrer dans les cellules, la glycémie reste haute, et les cellules « meurent de faim ».

 

  • Diabète de type 2. Son origine vient d’une résistance à l’insuline, qui génère au long terme un déficit de production de cette hormone par le pancréas.

 

  • Diabète de type 3. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient également être appelées diabétiques de type 3. L’insuline aide à réguler l’enzyme GSK3 dans le cerveau et donc contribue à lutter contre la dégénérescence des neurones. Or si les cellules de la barrière hématoencéphalique deviennent résistantes à l’insuline, le cerveau a du mal à s’approvisionner en glucose. De plus, l’activité de cette enzyme GSK3 est exacerbée. Cela est l’un des facteurs expliquant la dégénérescence des neurones (Ici pour en savoir plus).

Cette découverte est récente, mais cela prouve une fois de plus que de nombreuses maladies sont liés à l’hygiène de vie. De plus, ce phénomène nous explique pourquoi un régime cétogène peut être bénéfique pour les malades. Le régime cétogène est un régime thérapeutique où les corps cétoniques seront la source principale d’énergie à la place du glucose.

L’excès d’hygiène serait associée de manière positive au risque de maladie d’Alzheimer. Je vous invite à lire les travaux du neurologue David Perlmutter qui explique parfaitement l’impact de l’hygiène sur la faible diversité microbienne et le développement croissant des maladies neurologiques.

 

  • Le diabète gestationnel, (appelé aussi diabète de grossesse) est une forme de diabète temporaire, causé par une insulino-résistance durant la grossesse. Les injections d’insuline sont favorisées aux médicaments oraux car ces derniers peuvent franchir la barrière placentaire, et donc potentiellement affecter le fœtus. Après la naissance, la production d’hormones opposées à action de l’insuline chute, ainsi que et le poids. Aussi, dans la majorité des cas, on observe un retour à la normal. Cependant, les femmes seront plus à risque de développer un DT2.  Pour en savoir plus, retrouvez mon article plus complet sur le diabète gestationnel à venir.

 

 

  • MODY (Maturity Onset Diabetes of Youth) est une apparition précoce d’un diabète mature chez les enfants. Il est causé par un gène qui limite la capacité du pancréas à sécréter suffisamment d’insuline. Il est généralement accompagné d’un surpoids, voir d’une obésité. Le MODY est très souvent diagnostiqué à la puberté car c’est une période où le corps produit davantage d’hormones sexuelles.Le besoin en insuline est également plus grand. Selon le degré du MODY, des médicaments ou des injections d’insuline seront proposés. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

  • LADA (Latent Auto-immune Diabetes of Adulthood) fait référence à un diabète d’origine auto-immune latent chez l’adulte. Voyez ce diabète comme un DT1 incomplet insulino-résistant. Certains l’appellent même le DT1 ½ dû à la mixité des symptômes des DT1 et DT2. Dans le LADA, le système immunitaire attaque les cellules bêta du pancréas, mais qu’une partie d’entre elles sont touchées. Aussi, les cellules non détruites continuent de sécréter de l’insuline pendant des années. Nombreuses personnes ayant un LADA peuvent gérer leur glycémie avec de petites doses d’insuline pendant un certain temps. Mais, les cellules « survivantes » vont se fatiguer, et une véritable insulino-résistance va indéniablement se développer, induisant un traitement similaire au DT1.

 

  • Le diabète néonatal. Il est très rare, apparait dans les 6 premiers mois de vie. Similaire au MODY, il s’explique par une mutation génétique limitant la capacité des cellules bêta du pancréas à produire de l’insuline. Parfois, le diabète « disparait » mais revient dans la majorité des cas à l’âge adulte. L’insuline est le meilleur traitement pour une croissance et un développement optimal de l’enfant.

 

  • Le diabète secondaire est causé par la destruction des cellules bêta du pancréas productrices d’insuline, mais pas par les cellules du système immunitaire. Il peut être dû a un trauma (accident), à une surdose de stéroïdes, à une pancréatite, à de l’alcoolisme, à des traitements cancéreux ou à une infection. La cause étant la même que le DT1 (destruction des cellules productrices d’insuline), le traitement sera le même.

 

Voici un petit tableau récapitulatif :

Type de diabètes Cause(s) Options de traitements
DT1 Attaque auto-immune des cellules bêta du pancréas Insuline
DT2 Insulino-résistance et insuffisance progressive de production d’insuline Modification mode de vie, médicament et insuline
Gestationnel Insulino-résistance temporaire Modification mode de vie, insuline
LADA Attaque immunitaire partielle des cellules beta et légère insulino résistance Insuline, possibilité de médicament au stage primitif
Néonatal Mutation génétique limitant les cellules bêta à produire de l’insuline Insuline
MODY Mutation génétique limitant les cellules bêta à produire de l’insuline Modification mode de vie, médicament et insuline

 

 

Téléchargez votre guide GRATUIT
We respect your privacy.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez maintenant votre guide GRATUIT
12 astuces pour améliorer votre digestion et être moins ballonné
1 Partages
Partagez1
Partagez